Museos y museos

Publié le par LAO.Nord

DSCN1177

Sucre, vendredi 24 juillet,

Réveillée par la lumière et le bruit dans les chambres voisines. Je vais en cuisine pour demander de l'eau chaude pour me préparer un thé et terminer mes gâteaux de la veille en guise de petit déjeuner. Je passe au marché acheter un petit fromage de chèvre frais pour mon déjeuner.

Je fais ensuite une petite pause sur la Plaza de Armas pour situer les différents points d'intérêt de la ville. Nouvelle petite pause pour un jus de citron trop sucré et un expresso infect. Enfin d'attaque pour un tour de ville. Jolis bâtiments d'influence hispanique, églises à tous les coins de rue, ville calme et propre, murs blancs, rues en pente et soleil.


DSCN1149Je m'arrête à la Casa de la Libertad sur la Plaza de Armas. Le musée retrace l'histoire de la Bolivie et de ses libertadores. Ancien couvent jésuite où a été votée la constitution bolivienne. Lieu emprunt d'histoire, guide passionné et passionnant.


Arrive l'heure creuse du déjeuner. Je continue à arpenter les rues et me pause dans un parc pour faire mon sandwich. Nouvelle marche et nouvelle pause pour une bouteille d'eau et un petit biscuit. Les monuments et musées étant encore fermés jusqu'à 14h30, je fais une halte pour un café et un müesli au yaourt dans la charmante cour intérieure du Kultur Café Berlin, tenue par le consul allemand de Sucre.

DSCN1160Je dirige ensuite mes pas vers de Museo de Arte Indigena, qui a ouvert les portes de son charmant patio. Je m'installe sur un banc au soleil en attendant l'ouverture du guichet. Je passe un bon moment dans ce joli musée où sont regroupés de magnifiques étoffes tissées à la main par les différentes ethnies de la région.


Chaque motif a sa signification et les styles sont très différents. Représentations de la vie quotidienne, monstres imaginaires, dieux et animaux, toute la vie est reproduite en couleurs diverses et variées, à base de pigments naturels. Petit aparté sur la musique et la danse. Jolie boutique, un peu chère, avec notamment très peu de choix de Ponchos pour Sacha.

DSCN1163Au sortir du musée, la lumière est déjà tombante et j'hésite à faire le musée universitaire. Il ferme dans 3/4 d'heure, ça fait un peu rapide, et surtout, beaucoup de musées pour aujourd'hui. Je me renseigne sur les excursions dans les environs mais les prix sont exorbitants pour une personne seule. Pas assez de demande pour rejoindre un groupe.


Je laisse tomber et passe devant San Felipe. Il est juste la bonne heure pour monter dans le clocher et sur les toits de l'Église et avoir une vue plongeante sur la ville. Le spectacle est bien joli avec cette lumière de fin de journée. Je me cogne la tête en arrivant en haut du clocher.

DSCN1170Avant la fermeture, je passe juste un oeil à l'intérieur de la Cathédrale sur la Plaza de Armas puis à l'Église San Francisco, au retable baroque, située juste à côté de mon hôtel. Passage rapide à l'hôtel pour déposer 2-3 trucs et recharger les accus. Je reprends le chemin de la Plaza de Arma et m'arrête dans un cyber café, avant de retrouver la Calle Ortiz où sont tous les bars et restos.

Au Bibliocafé, Sophie et Flavie, deux Belges, viennent s'asseoir à ma table et nous discutons à bâtons rompus. Elles arrivent du Pérou et se dirigent vers l'Argentine. Nous échangeons nos expériences de Potosí. Elles me donnent leurs bons plans pour La Paz, Lima, Rurrenabaque, tandis que je leur parle de San Pedro, La Serena, Santiago, Antofagasta. Nous rentrons ensuite de bonne heure vers nos hôtels voisins.

Publié dans Bolivie

Commenter cet article