Johann progresse

Publié le par LAO.Nord

DSCN2630

Arequipa, jeudi 3 spetembre,

Levée 8 heures. Petites courses dans le quartier. Pain, céréales, Nescafé, je finis par y venir... Super petit dej. Photos sur la terrasse. Je descends au cybercafé où je trouve plusieurs sites qui proposent des textes de théâtre en Espagnol pour les enfants et en choisit un sur le cirque et un autre sur l'arc-en-ciel. Des enfants redonnent goût aux couleurs à Doña Contaminación qui voyait la vie en noir et blanc. Je suis bientôt à jour sur le blog.

J'ai appelé à la rescousse ma tante Annie, professeur d'Anglais en Primaire, pour me donner quelques conseils pour savoir comment m'y prendre avec les petits et surtout Johann. Je suis rassurée sur le fait qu'il faille répéter beaucoup et s'armer de patience...

DSCN2624Je déjeune au comedor popular de ma rue et commence à retrouver des visages familiers. Soupe blanche et poisson grillé accompagnés de chicha de maïs morado. Pas le temps de prendre un café. Il faut déjà partir pour Casa Verde. Cette fois, je descends au bon endroit et arrive bien à l'heure. J'ai le temps de lire en détail les pièces de théâtre qui ont tout juste le bon nombre de personnages et sont très bien construites , avec même des idées de mise en scène et de costumes.

Le enfants arrivent. On vérifie qu'ils lavent bien bouteilles et tupperware. Alonso a laissé dépérir une banane qui s'est écrasée dans une poche de son sac à dos. Jesus a failli être privé de déjeuner car il a traîné et joué au lieu de descendre à l'heure. Heureusement, il a eu une très bonne note en classe, ce qui est très exceptionnel et Patricia, toute contente, lève la punition. Nous servons le repas. Distribution de bonbons à ceux qui ont eu de bons résultats à l'école ainsi qu'à ceux qui arrivent à l'heure au repas. Grosso modo les mêmes : Judith, Pablito, Alejandro, María. Je distribue le dentifrice pour le lavage de dents.

DSCN2627Chaque enfant est responsable d'une tâche ménagère. Vaisselle, balayage, lessive, les enfants sont responsabilisés et, très jeunes, doivent effectuer des tâches bien ingrates. Ils se plient cependant très sérieusement à ce travail. Ensuite, place aux devoirs. Un petit groupe va faire du Hapkido.

Pendant ce temps, j'ai un peu de calme que je mets à profit pour progresser en Anglais avec Johann. Il a perdu la feuille de vocabulaire que je lui avais laissé. De mémoire, je lui fais réviser. Puis nous chantons la petite comptine que j'essaye de lui apprendre. Nous continuons avec un petit jeu qui lui enseigne de noms d'animaux et des parties du corps. Je suis les conseils d'Annie et progresse en vocabulaire en trouvant un mot par lettre de l'alphabet. Yohann a un mal fou avec HEAD et HAND. Mais il se concentre de mieux en mieux et semble prendre goût aux petits jeux que je lui propose.

DSCN2628Nous passons ensuite au rattrapage de ses leçons. Johann est tellement dispersé en cours qu'il ne prends pas ses notes et a une quinzaine de pages à recopier à partir des cahiers de ses camarades. Pour l'aider à avancer et à se concentrer, je lui dicte sa leçon sur les régions du Pérou, relief, climat, faune et flore, et apprends au passage plein de choses intéressantes. J'ai beaucoup de lacunes de vocabulaire sur la faune et la flore. Johann a également "oublié" de noter ses devoirs sur son agenda et je récupère l'info auprès de Judith qui prête aussi son cahier.

Nous descendons pour le dîner et je fais à nouveau la lecture de Michel Strogoff. Les enfants sont un peu plus attentifs que la veille et certains m'ont même demandé pendant la journée si j'allais continuer la lecture. Vers 20h30, Hannah donne le signal du départ.

DSCN2629Je descends au centre retirer de l'argent et passe au supermarché acheter éponge et liquide vaisselle, histoire d'être indépendante et d'utiliser la petite cuisine de la terrasse. Je constate que le rayon des plaquettes de chocolat est fermé à clé, comme une denrée chère et susceptible d'être volée, et je demande à la caisse mais la clé est introuvable et je reste sur ma faim.

Je rentre à l'hôtel préparer des spaghettis. La petite mamie prends les chose en main, ravie d'avoir de la compagnie. Du coup, je lui ai fait rater la fin de son émission de télévision...

Publié dans Pérou

Commenter cet article