Viens voir, viens voir le docteur, non n'aies par peur...

Publié le par LAO.Nord

Arequipa, vendredi 18 septembre,

Réveil tardif, je reprends mes mauvaises habitudes de sédentaire. Séance Internet où j'ai le plaisir de voir de nouvelles photos de Bolivie qui sont arrivées. Il est 13h15 quand je sors. Quasi l'heure de partir à Casa Verde. Je décide de retrouner chez le vendeur de tacos mexicains sur le chemin à Yanahuara. Mais celui-ci est fermé le midi. Je pousse jusqu'au centre commercial Saga où je trouve un petit stand qui propose des sandwitches et des jus de fruits frais. Je complète avec un petit café.

Et me voilà partie pour Casa Verde où j'arrive sur le coup de 14h30, bien en retard sur l'horaire. Grosse discussion entre José Luis et Veronica sur le budget des enfants pour la sortie de classe au Cañon de Colca. Les budget pour l'année est déjà dans le rouge et ca fait 90 Soles à sortir par enfant.

Nous enchaînons la réunion sur la répartition des enfants par équipes pour le Depornats, le tournoi sportif de demain. Une équipe de volley féminine, une mixte, une de foot, une de foot sur moitié de terrain pour les juniors, une équipe de gynkana (jeux pour les plus petits), joueurs d'échec. Nous glissons des joueurs plus âgés que la tranche d'âge officielle pour augmenter les chances de gagner. Les enfants de Casa Verde sont, pour la plupart, plus petits et plus malingres que la moyenne de leur âge car ils ont souffert bien souvent de malnutrition.

Nous allons ensuite surveiller le déjeunerDanitza n'arrête pas de glisser des épinards dans l'assiette d'Alonso. Après le déjeuner, je surveille le lavage des uniformes. Jorge traînasse, Judith fait un tapis de neige avec la mousse de la lessive, Jesus a égaré la moitié de ses vêtements.

Je fais ensuite réviser la lecon de communication de María, Alejandro et Judith qui auraient bien préféré continuer à dessiner. Judith connais tout par coeur, María beaucoup moins et Alejandro s'abstient de participer préférant continuer son coloriage. Signature des agendas.

Crisol me demande de surveiller l'honéopathe (j'avais compris le myopathe et je ne comprenais pas vraiment...), qui est venue faire sa tournée, pour m'assurer qu'il ne chippe pas de médicaments dans la pharmacie. Marisol semble avoir une inflammation  du foie. Elle a mangé trop de chocolat hier et avant-hier... Elle souffre également d'une mauvaise toux, tout comme Alejandro. Pour limiter l'usage de médicaments qui grèvent le budget, le médecin me conseille de lui faire manger une salade de concombres avec un peu de citron.

Karina a attrappé la grippe de Kristel tout comme Juan Carlos qui a fait une pointe à 39 de fièvre. Le médecin nous fait un cours d'honéopathie qui n'en finit pas et Kristel commence à somnoler. Il est près de 20h quand nous terminons. J'annote toutes les indications dans le cahier d'information puis rentre avec Andrés et Hannah.

Le lendemain, rendez-vous à 8h30 au Collège Don Bosco pour le Depornats. Nous prévoyons ensuite de sortir faire la fête tous ensenbles. Retour au centre dans un embouteillage monstre. C'est vendredi soir et tout le monde semble de sortie. Je m'arrête au Colonial Grau pour l'habituelle sopa de fideos + une milanesa de pollo, suivies du traditionnel maté.

Publié dans Pérou

Commenter cet article