Tournoi de foot, le grand jeu

Publié le par LAO.Nord

DSCN2168

Phnom Penh, jeudi 20 mai,

 

Levées 7h35. Encore un petit mangoustan au petit déjeuner. Ce matin, Mathilde s'installe dans mon bureau. Je prépare un cours sur la facilitation de réunions et termine de lire la brochure présentant les activités du centre de formation professionnelle de PSE.

 

Nous retrouvons ensuite Rithy et Sopheak qui viennent juste de commencer a déjeuner. Les plats reviennent mais toujours aussi bon. Pendant l'heure de la sieste, je regarde et étiquette mes photos du Vietnam. Gabi, Léo et Alex reviennent d une matinée au centre. Ils ont trouvé une banque ou faire du change, une bonne pizzeria qui livre gratuitement et se sont baladés au bord des quais.

 

Notre première formation de l'après-midi est annulée. Vibol nous présente ensuite le centre de formation professionnelle. Nous sommes agréablement surpris de savoir que les élèves font une étude de profil MBTI pour définir leurs motivations profondes et ont une année entière pour choisir leur orientation. Selon le niveau scolaire qu'ils atteignent a leur majorité, ils peuvent accéder a des formations différentes en interne ou en externe.

 

Depuis l'école de jardinage et d'horticulture, l'école de couture ou de coiffure, jusqu'à l'école de commerce ou d'informatique, en passant par l'école hôtelière, d'employé de maison ou encore l'école de construction et de mécanique. Au total ce sont 8 écoles de formations qui ont été développées par PSE avec19 compétences professionnelles différentes possibles.

 

Nous terminons la journée avec Nimeth qui nous présente le département IT et maintenance. Ce sont environ 600 PC a gérer, plusieurs bases de données et applications, 25 voitures et camions, 38 motocyclettes, 800 vélos et accessoirement 20 machines a coudre !

 

Nous passons rapidement nous asseoir en spectateurs du tournoi de foot entre professeurs. Le sujet est pris très au sérieux par les équipes qui sont intégralement en uniforme avec maillots, shorts et chaussettes assortis ! Il y a un panneau pour afficher les scores, un arbitre, des cartons jaunes et rouges, et un public mêlé d'étudiants et de professeur. Aujourd'hui c'est l'équipe de la business school qui affronte une équipe de deuxième division. Peu d'enjeu. Après a peine une demi-heure, le score est a 5/0. Je me demande bien ou ça va s'arrêter ! Sopheak ne se ménage pas malgré la chaleur, il cours comme une gazelle et est sur toutes les balles. Vibol, en revanche, semble plus a l'aise dans son bureau que sur le terrain.

 

Mathilde et moi nous esquivons discrètement pour aller rejoindre notre chauffeur. Je fais ma pause Internet habituel puis lance les nouilles chinoises toutes faites. Nos velléités de cuisine ne nous prennent qu'un jour sur deux semble-t-il. J'ai mis tout le sachet d'épices dans le mien, ce qui me rappelle mon séjour en Chine. Après dîner, nous lançons la suite du films qui est vraiment prenant et très bien mené.

Publié dans Cambodge

Commenter cet article