Allons voir si la mer est plus bleue ailleurs

Publié le par LAO.Nord

DSCN8425

Tulum, Puerto Morelos, Playa del Carmen, mercredi 27 janvier,

Toujours notre petit dej au Zama. Juan, notre serveur, nous propose de réserver pour nous l'excursion à la réserve de Sian Kaan. Comme le temps a tourné à la grisaille, nous attendrons demain matin pour voir. Nous préférons partir à Puerto Morelos. Nous prenons un taxi pour le village. De là, un collectivo nous emmène à Playa del Carmen. Nous prenons un second collectivo et arrivons enfin à Puerto Morelos pour l'heure du déjeuner.

Le temps est couvert mais il ne pleut pas. Nous nous posons au resto Los Pelicanos face à la mer. Nous commandons des pescados a la Veracruzana, sorte de ratatouille locale un peu poivrée. Très bon. Entre temps, le ciel se dégage et nous prenons quelques photos sur le ponton au milieu des pélicans. L'eau a une couleur irréelle. Nous continuons par une petite ballade sur la plage de sable blanc avant de repartir.

DSCN8418Dan fait la risée des locaux en se cognant magistralement la tête en entrant hâtivement dans le collectivo qui nous ramène au cruce. De là, nous prenons un bus ADO hyper-climatisé. Il nous dépose au centre de Playa del Carmen. Dan craque pour un maillot de bain turquoise. Nous remontons ensuite la foule de la cinquième avenue puis fuyons cet enfer du tourisme après quelques quadras.

Nouveau collectivo pour le pueblo de Tulum. Nous prenons de l'argent pour régler l'hôtel puis rentrons dans une agence qui nous vend sa salade pour Sian Kaan. Nous remettons encore la décision au lendemain matin. Gros clash avec l'hôtel, la douche, qui était censée être réparée ce matin, est toujours froide.

Nous partons dîner au Ranitas, resto un peu classe où nous prenons soupe de légumes et salade d'épinards au bleu, à la poire et aux noix de pécan avec en dessert des riz au lait à base de riz noir. Retour à l'hôtel, rien n'est réglé. Le veilleur de nuit n'y peut pas grand chose. Nous sommes sur le pied de guerre.

Publié dans Mexique

Commenter cet article

dan 07/02/2010 18:00


Je n'arrive pas à baisser la tête assez longtemps ... pour monter dans les collectivos !
Elé est la reine de la négo. Pas d'eau chaude, basta ! maintenant réduc. et eau chaude !
Oui, oui l'affaire s'est terminée dans la bonne humeur après avoir visité quelques hôtels avoisinants... pour le cas où nous n'aurions pas obtenu gain de cause.
Quel délice l'eau chaude ! on n'apprécie pas assez le confort !


LAO.Nord 07/02/2010 23:47


oui on a même eu la bise de la réceptionniste qui était très triste de nous voir partir !