Ces marchés où on trouve des trucs bizarres

Publié le par LAO.Nord

DSCN0044

Hong-Kong, lundi 1er mars,

8 mois, 2/3 du temps, la moitié du trajet parcouru, j'ai décidé de faire des coupes et de m'en tenir à la Chine du Sud et à l'Inde du Nord pour la suite du parcours, et si j'arrive à faire ça, ce sera déjà pas mal. Adieu Phlippines, Cambodge, Vietnam, ou plutôt à une prochaine...

Levée 8h30. Ne trouvant pas d'autre endroit qu'un Starbucks pour prendre le petit déjeuner, je récidive ! Je prends ensuite le tramway pour les quartiers de Sheung Wan et Western. Je commence par le vieux marché de Western, en briques rouges, et aux marchands de tissus, puis arpente les rues Wing Lok, Bonham Strand, Ko Shing où l'on trouve les herboristeries chinoises, aux urnes et flacons aux contenus mystérieux, les boutiques de poissons et fruits de mer séchés, avec ailerons de requin, éponges, étoiles de mer, anguilles et autres mets, certainement succulents, mais à l'odeur parfois un peu repoussante, et enfin les boutiques de ginseng et nids d'hirondelles. Tout cela reste un grand mystère pour moi et je me sens vraiment très étrangère tout d'un coup.

DSCN0009Je repasse par Hollywood Road West, avec ses élégantes boutiques d'antiquités, et termine ma ballade dans le charmant Hollywood Rd Park, dont les pagodes sont squattées par de vieux messieurs prenant le frais. Je profite d'être dans le quartier pour redescendre via Ma Wa lane, au travers des étals de sceaux, jusqu'au terminal des ferries pour Macao, afin de me renseigner si l'on peut y aller sans passeport.

Je m'arrête pour déjeuner dans une autre chaîne de restaurant japonais, dans le centre commercial qui accède au pier. Riz, boeuf grillé et thé vert. En sortant, une Singapourienne m'aborde pour me dire qu'elle m'a déjà croisée un peu plus tôt dans la rue Bonham, alors que je prenais en photos les étals des boutiques. Elle me serre la main, puis continue son chemin. De mon côté, je me dirige vers les comptoirs où l'on vend les tickets quand elle me rattrape et me demande si elle pourrait se joindre à moi, car elle a envie d'aller à Macao mais préférerait y aller avec quelqu'un. Pas de problème. Par contre, il faut bien un passeport pour aller à Macao. Cheryl me laisse donc son téléphone pour que je l'appelle demain quand j'aurai récupéré mon passeport.

DSCN0098Je m'arrête à la Pacific Coffee Company pour un expresso et un peu d'Internet. Une jeune fille attend la place et je lui laisse l'ordi. Je décide d'aller au jardin botanique et au zoo de Hong-Kong. Je me rapproche un peu en prenant le métro, puis marche dans le dédale des ponts aériens pour piétons, et termine par une bonne côte. Le jardin botanique a une superbe serre aux orchidées, bien plus impressionnante que celle de Coba au Guatemala.

Les animaux du zoo sont magnifiques, des oiseaux de toute beauté, plusieurs espèces de singes, d'adorables lémuriens, un alligator et quelques tortues. Je fais une longue pause au bord de la fontaine centrale pour reposer mes petits pieds, fatigués d'avoir tant marché, et en profite pour lire l'histoire de la ville de Hong-Kong et le fonctionnement d'un pays deux systemes, prévalant pour 50 ans, depuis la rétrocession de 1997.

DSCN0105Je redescends, longeant Goverment House, et m'arrête dans un Pacific Coffee Company pour mettre à jour le blog. Je décide d'aller jusqu'aux piers pour assister à la symphonie de lumières qui a lieu tous les soir à 20 heures. Suis-je mal positionnée, je ne vois pas beaucoup de différence avec l'éclairage habituel. Peut-etre vaut-il mieux l'observer de Kowloon. Je réalise que l'on peut monter au 43ème étage de la Bank of China et décide de tenter ma chance. Une femme, me voyant hésiter sur le chemin, me demande si elle peut m'aider, et m'accompagne un moment, car c'est sur son chemin. Évidemment, ça ferme à 18 heures, j'aurai pu m'en douter, mais je pensais que ça aurait valu le coup, de nuit, avec toutes les lumières. Tant pis.

Je prends un tramway qui me ramène dans mon quartier. Je fais un petit tour pour chercher un autre resto, mais échoue finalement dans la chaîne japonaise d'il y a deux jours et commande une soupe de nouilles aux coquilles Saint-Jacques et une sorte de bacon. Pas mal.

Je rentre à l'hôtel et règle ma dernière nuit. Je me pose une dernière fois sur les machines en libre services pour investiguer sur Internet comment aller à Guangzhou (Canton) depuis Macao, sans repasser par Hong-Kong, lis encore un peu mon guide, en préparation de mon séjour au Guangdong (région de Canton), puis me couche vers 23h30 épuisée de fatigue.

Publié dans Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article