Chaud, chaud, chaud

Publié le par LAO.Nord

DSCN2111

Phnom Penh, Phnom Chisor, Phnom Tamao, Tonle Bati, samedi 15 mai,

 

Levée 8h30. Je sollicite encore Sam qui m'emmène chez PSE ou je vais chercher Mathilde. Nous prenons la route de Phnom Chisor a 1h30 de la. Nous croisons motocyclette surchargée, camions dont la cargaison double la hauteur, charrettes de foin au sommet desquelles sont juchées des passagers.

 

DSCN2069Le temple est en haut d'une petite colline et nous gravissons les marches au ralenti compte-tenu de la chaleur. Le site est assez endommagé mais plein de charme, un avant-goût d'Angkor. Certains temples sont habités et les propriétaires nous font visiter, nous signalant a quel temple correspondent les linteaux tombés au sol, pointant ici une statue de Vishnou, la un lingam.

 

DSCN2084Nous retrouvons Sam et lui demandons de nous arrêter pour déjeuner. Il nous dépose au bord de la route. Nous prenons un plat de nouilles au boeuf et légumes. Nous reprenons la route après un nième rafraîchissement du moteur. Notre prochaine halte est le zoo. Sur la route de terre qui y mène, des femmes au crane rasé, des hommes bien maigres et des enfants miséreux mendient tout en nous souriant amicalement, a peine abrités par quelques feuillages de fortune.

 

Nous contournons un étang ou des oiseaux écartent leurs ailes pour les rafraîchir. Nous passons quelques cages ou se trouvent queques rongeurs. Nous observons a distance des mamans-singes en liberté avec leurs bébés. Nous coupons a travers les bois et manquons de peu de nous faire attaquer par deux singes menaçants qui montrent les dents. Nous ressortons vite fait, évitant les morsure et le petit séjour a l'hôpital pour une injection anti-rabbique.

 

DSCN2123La suite de la visite se fait en tuk-tuk et c'est tant mieux parce qu'avec la chaleur la marche a pied est vraiment éprouvante et Mathilde fuit le soleil, ayant déjà pris des coups de soleil sur les bras malgré sa crème indice 30. Après nous être approchées des cages aux tigres, ours et éléphants, suscitant parfois autant d'attention des Cambodgiens venus en famille que les animaux.

 

Notre dernière étape est Phrasat Ta Phrom et le lac Tonlé Bati. Le temple est agréablement entouré de végétation et de fleurs. Il est un peu mieux conservé que le précédent et les bas-reliefs sont bien jolis. Des familles semblent encore vivre sur les lieux proposant d'acheter de l'encens en offrande pour les statues mutilées. Nous terminons par un rapide tour au bord du lac ou de jeunes bonzes nous interrogent et posent avec nous pour une photo-souvenir.

 

DSCN2125Sur la route du retour, une petite pluie nous rattrape. Sam se mouille pour descendre les rideaux et nous protéger de la pluie. Nous croisons encore camions et charrettes tirées par des motocyclettes et bondées de passagers, et même une antique carriole a boeuf transportant des poteries en terre. Nous déposons Mathilde puis je m'arrête pour mes deux heures d'Internet avant de dîner de rouleaux de printemps au resto voisin et de rentrer a l'auberge finaliser mon journal.

Publié dans Cambodge

Commenter cet article