En arpentant les rues de Mérida

Publié le par LAO.Nord

DSCN8645

Mérida, lundi 1er février,

Levée vers 8h45. Je me prépare et quitte l'hôtel pour aller prendre mon petit déjeuner à l'Italian Coffee Company, proche du Zócalo. Je fais ensuite le tour de la jolie place commençant par la splendide et massive cathédrale à l'intérieur de laquelle trône un immense Christ en bois clair. Je vais admirer la façade plateresque de la Casa Montejo, famille fondatrice de la ville coloniale, et en profite pour visiter la jolie auberge de jeunesse logée dans la belle maison coloniale d'à côté.

Je termine mon petit tour par le palais  du gouvernement, rempli de peintures murales rappelant les faits et personnages marquants de l'histoire du Yucatan. Si les peintures ne sont pas d'un intérêt artistique majeur, l'histoire de chaque tableau, bien expliquée, est très intéressante.

DSCN8648Je descends la rue 62 à la recherche de l'ermitage Santa Isabel et découvre en passant la jolie Église San Juan Bautista. Je demande mon chemin après avoir acheté un litre d'eau fraîche, car la chaleur est accablante. Je finis par trouver le ravissant ermitage peint en jaune et remonte par la jolie calle 64 aux façades rappelant les couleurs de Valladolid.

Je bifurque au niveau de la Plaza Juan Bautistapour rejoindre le grand marché encore très animé, avec ses stands d'épices aux monticules impressionnants de hauteur. Je passe dans les rues piétonnes très commerçantes et grouillant de monde à l'heure du déjeuner.

DSCN8654Je remonte la jolie 60ème  rue, passant devant une très belle église, le théâtre et l'université. Je m'arrête pour déjeuner dans un stand de la Plaza Santa Lucía. Jus de guanábana et panchutes de cochinita pibil, dégoulinant de graisse. L'église est une fois de plus ravissante.

Je continue jusqu'à la Place Santa Anna et remonte le Paseo Montejo aux grandes demeures du XIXème , très inspirées de l'architecture parisienne, on se croirait presque au Parc Monceau ! Je redescends et fais un détour pour prendre un expresso au Café Flor de Santiago, à la vaste salle style brasserie version latino.

DSCN8675Je remonte vers l'hôtel pour m'arrêter au café Internet voisin mais il est fermé et je dois retourner dans un passage donnant sur le Zócalo. Je m'y enferme près de 5 heures, pas possible ! Je n'ai même pas pu mettre à jour le blog, le site d'over-blog étant momentanément indisponible... J'ai par contre passé un temps fou sur mes emails, remplissant la fiche d'évaluation de Casa Jackson envoyée par Corinne, vérifiant mes dépenses et faisant le récap des comptes de ces 15 derniers jours. Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant "travaillé" !

Je vais ensuite dîner au resto Amaro, très touristique, mais logé dans un charmant patio avec un joueur de guitare classique "en vivo". Je trouve enfin une XX Amber et teste le plat local, les papadzules, sorte de tacos  remplis d'oeufs durs en miettes et recouverts d'une sauce à base d'avocat.

Publié dans Mexique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dan 08/02/2010 09:35


Finalement je regrette d'avoir "boudé" cette étape !!! tant pis ! j'y reviendrai peut-être dans 40 ans ?????


LAO.Nord 10/02/2010 02:23


oui, je sais, j'ai bien pensé à toi !