Entendu gronder le volcan

Publié le par LAO.Nord

DSCN4754-copie-1.JPG

Baños, lundi 2 novembre,

9h30, j'émerge de ma longue nuit. Je monte sur la terrasse prendre mon petit déjeuner avec pain maison, gâteau maison, énorme assiette de fruits, yaourt, céréales, je compense pour les 4 derniers jours ! Pedro me rejoint et nous discutons un bon moment. Je vais ensuite au marché acheter pains et bananes avant d'attaquer la rando.

Je monte jusqu'au Mirador de la Virgen, observant la foule qui grouille au cimetière en contrebas. Je continue par un petit sentier à flanc de coteau, où je croise un groupe de randonneurs à cheval, et arrive à un superbe hôtel-restaurant où un couple batifole dans une piscine. Je me pose pour un jus de mûres à un coût exorbitant.

DSCN4751Je continue ma route vers Rutún. En chemin, je trouve un panneau pour le Mirador del Volcan et décide de suivre plutôt cette route. Arrivée au Mirador, j'entends gronder ce que je suppose être la montagne... mais qui pourrait aussi bien être le tonnerre. C'est d'autant plus effrayant que le monstre est caché dans les nuages et qu'on n'en voit pas même le flanc.


Je trouve un couple Fanco-Suisse, Julien et Loreline, avec qui je discute un bon moment puis je redescends avec eux pour leur montrer le début du chemin par lequel je suis venue. De retour au resto, nous descendons tout droit par un autre chemin en pente raide au milieu de la végétation.

DSCN4757De retour à l'hôtel, je retrouve Pedro qui n'est guère sorti que pour lire le journal et acheter du pan integral. Je prends une petite douche puis bouquine dans la chambre pour me reposer de ma ballade. Je descends ensuite sur Internet à la recherche d'un vol pour le Guatemala et finit par en trouver un abordable, directement sur le site de Copa Airlines, mais impossible d'acheter en ligne.

Je retourne à la chambre où Pedro a laissé un petit mot sur la porte. Il est à la cuisine dans la véranda. Je monte lui proposer d'aller dîner mais il est en train de préparer des pommes frites à la poêle au sucre et à la cannelle. Il m'invite à partager son "apéro". Pommes chaudes servies sur des toasts de pan integral. Original comme apéro mais délicieux. Nous trouvons un resto touristique où la nourriture est correcte mais le service déplorable.

Publié dans Equateur

Commenter cet article

Eric de Richaud 19/11/2009 19:18


Salut !

Ravi de voir que ton projet a pris forme.
Radio moquette (une brune qui travaille au CEF après être passée aux media) m'a donné l'adresse de ton blog.

Je te souhaite de profiter aux maximum de cette parenthèse enchantée.

A+
Eric

Et n'oublions pas : hello ponsard !