Entrée en contrée tibétaine

Publié le par LAO.Nord

DSCN8965

Ben Di Wan, Qiao Tou, Shangri La, mardi 6 avril,

 

Encore levés à 7 heures. Cette fois-ci, je prends ma douche chaude et me sèche à l'aide de mon foulard, à défaut de serviette de toilette, que j'ai laissée chez Jane's. Nous prenons un petit déjeuner bien copieux, pain local au chocolat, salade de fruits au yaourt et aux céréales pour Christian et moi. Joseph, un peu barbouillé, prend une soupe de nouilles, mais on lui apporte des fried noodles a l'ail, dur, dur au petit dej. Sa soupe arrive un peu plus tard, bizarre.

 

Nous sommes en pleine forme pour attaquer la dernière journée, qui s'annonce essentiellement en plat et descente. Nous faisons une petite halte à Tea Horse puis continuons par la forêt. Nous avions oublié qu'il fallait remonter jusqu'au point culminant de la randonnée. Nous peinons un peu. Arrivés au sommet, je pèle ma pomme qui m'a accompagnée depuis Dali. Elle roule à deux reprises dans la poussière et je suis bonne pour la relaver.

 

DSCN8956Nous comptons les 28 tournants de la descente qui se font sans problème. Cette fois, nous nous arrêtons à Naxi's, qui offre un beau panneau de maïs en train de sécher. Je commande de la citrouille frite et du riz blanc. Nous repartons aussitôt. Le ciel se découvre et la chaleur tombe d'un coup. Nous sortons les crèmes solaires. Nous découvrons le paysage et les sommets sous un autre jour.

 

Les derniers kilomètres se font bien sentir et on croit ne jamais arriver chez Jane's. L'impact des pas sur la route est beaucoup plus pénible que sur le sentier. Enfin, nous arrivons. Jane nous accueille à bras ouvert. Elle nous propose un mini-van porte à porte pour Shangri La, pour seulement 6 Yuan de plus que le transport public. Marché conclu. Notre mini-van s'avère une vraie tortue, le moteur n'a aucune puissance, et pourtant, nous ne faisons presque que monter, sur le toit du monde, aux abords du Tibet, vers la contrée de Shangri La, à plus de 3100 mètres d'altitude.

 

DSCN8976Nous commençons par remonter le Yang Ze puis nous élevons et découvrons une splendide chaîne de montagne aux sommets couverts de neige. L'un deux dépasse considérablement. Cela pourrait bien être le Yulong, autrement dit le dragon, a 5596 metres. J'ai pris la place de devant a cote du chauffeur et tente quelques prises de vue a la volee. Nous arrivons sur un plateau et découvrons les premières maisons tibétaines, massives, en pisé, aux toits à deux pentes plates très differents des toits chinois. Elles ont très peu de fenêtres sur trois côtés, un seul, généralement en bois est ouvert vers le soleil. Avec les fenêtres ouvertes, nous sentons la température baisser avec l'altitude.

 

2h30 plus tard, nous arrivons enfin à Shangri La, censée être à 1h30 de Qiao Tou. Notre véhicule nous a laissé le temps d'admirer le paysage. Nous avons opté pour Kevin's guesthouse, la reco du Lonely Planet, à la lisière de la vieille ville. L'accueil est chaleureux et les lits sont équipés d'une technologie fantastique, déjà observée mais non testée dans quelques auberges, le matelas chauffant !!!

 

DSCN8992Nous rencontrons un couple de Suisses allemands qui ont 50 jours de randonnées dans les pattes et ont fait le trek en moitié de temps que nous. Ils viennent de passer 2 mois au Nepal. Ils nous emmènent faire un tour de la vieille ville. On se croirait dans une station de ski avec de jolis petits chalets en bois, des restaurants, boutiques d'equipement de randonnée et auberges à chaque coin de rue. Nous nous arrêtons un petit moment sur la place principale, ornée de petits drapeaux de prière, et où dansent trois femmes en costume traditionnels sur fond de musique tibétaine.

 

Nous trouvons un restaurant de Hot Pot, spécialité tibétaine. Une Chinoise parlant Anglais nous aide à passer commande. Nous commandons un hot pot de viande de yak et un autre de champignons. Nous testons aussi le thé tibétain au beurre de yak sur les conseils de la Chinoise. On nous apporte les hot pots au centre desquels les braises maintiennent le plat chaud. Non seulement le spectacle est magnifique, le service est attentionné mais c'est absolument exquis, mon meilleur repas en neuf mois ! En plus, j'ai une faim de loup après mon maigre déjeuner. Nous nous régalons également avec le thé tibétain. Le repas est bien calorique mais après notre randonnée et avec le froid qu'il fait ici, c'est exactement ce qu'il nous faut.

 

En ressortant, nous faisons plusieurs pauses dans les boutiques de fausses marques. Joseph achèterait bien toute la boutique. Il est déjà en train de négocier une parka gore tex, une paire de chaussettes spéciales randonnées, essaye des pantalons. Pendant ce temps, la Suissesse recherche une autre polaire coupe-vent et me demande mon avis. Cela s'éternise et je commence à fatiguer. Je demande le chemin de l'auberge et rentre mettre à jour un peu mon journal avant de m'effondrer dans mon lit chauffant hyper agréable.

 

 

Publié dans Chine

Commenter cet article

Christine 07/04/2010 22:01


Un lit chauffant ? ce n'est pas dangereux au moins ?
En tout cas on en aurait besoin ici ! Il caille !
bisous


LAO.Nord 10/04/2010 14:10



apparemment non, je l'ai meme laisse branche toute la nuit


bon courage, je suis repassee dans les contrees tropicales, je suis maintenant dans le Sud du Yunnan a Jiangshui