Journée Web et pasta

Publié le par LAO.Nord

Flores, lundi 4 janvier,

Le réveil sonne. Je me prépare puis descends à l'agence, finalement décidée à visiter Yaxhé, mais mon réveil s'est encore retardé et il est déjà 8h45, je trouve porte close. Pas d'excursion aujourd'hui. Je vais prendre mon petit dej au café archéo Laxchá. Je passe ensuite la matinée sur le net, mettant à jour le blog, discutant avec Dan et Brigitte sur Skype.

Je déniche un sympathique resto italien avec une belle terrasse donnant sur le lac. Les penne al arrabiata sont exquises et accompagnées d'une petite salade bien fraiche. Je goûte un cocktail de piña, fresa et menta très agréable.

Je retourne sur Internet cette fois pour regarder les vols trans-pacifiques et en déniche un à 460 Euros via Vancouver pour Hong Kong. Pas encore trop d'idée de la date à laquelle je serai prête à quitter le Mexique. 13 Euros l'heure de vol, pas mal. Je pense que je vais couper les Philippines pour voyager un maximum par voie terrestre. Mais je risque d'arriver en plein Nouvel An asiatique, ce qui risque de compliquer les choses. Il faut aussi que je fasse la course contre la montre avec la mousson. A vue de nez, mars Cambodge, avril Vietnam, mai Chine, juin Inde, ça va être chaud niveau timing ! On m'avait prévenue que j'allais passer plus de temps que prévu en Amérique Latine...

Je repasse à l'agence m'excuser pour mon ratage du matin puis repasse à l'hôtel préparer mon paquetage pour le trek et enduire mes vêtements d'anti-moustique. Je fais un petit tour en ville, passe devant les boutiques, essaye un pantalon medium qui est taillé au format guatémaltèque, je ne peux même pas rentrer dedans, hyper déprimant. De toute façon, il ne me plaisait pas vraiment :-)

Je passe acheter une bouteille d'eau pour le lendemain et repasse la déposer à l'hôtel. Un couple de touristes brésiliens pense aller au Mirador en voiture, il y aurait une route qui s'en approche et évite les 5 jours de trek. Trop tard. Je monte dans le dortoir et rencontre Matias, une jeune Allemand de Karlsruhe qui voyage au Guatémala et en Colombie pour deux mois.

Je retourne dîner au resto italien. Deux fois des pâtes dans la journée, ce n'est pas abuser ? Surtout qu'il me faut des sucres lents pour le trek. Je rentre me coucher de bonne heure et suis réveillée dans la nuit par mon voisin du dessus qui fait des sauts de carpes dans le lit puis se penche dangereusement pour attrapper le drap housse du lit voisin resté libre. Je réalise qu'il meurt de froid et lui offre mon drap de dessus que je n'utilise pas puisque je suis bien au chaud dans mon duvet (merci Flo).

Publié dans Guatemala

Commenter cet article