Mise au point sur la culture maya

Publié le par LAO.Nord

DSCN7742 

Chetumal, Tulum Pueblo, jeudi 14 janvier,

6h30, Ghislaine est déjà sur le pont. Jesuis réveillée aussi mais traînasse au lit. Elle file prendre son bus pour Santa Elena à la frontière. Vers 7h30, je sors du lit et me décide à me préparer n'arrivant pas à me rendormir. Je profite de ce temps libre pour me laver les cheveux, toujours à l'eau froide, me limer les ongles et prendre mon temps.

Je suis à peine prête que Ghislaine est déjà de retour. Son visa est valable 6 mois et non 3 comme elle le pensait. Elle n'a donc pas eu à traverser côté Belize. Nous faisons un grand tour pour passer au marché acheter quelques fruits, dans une boulangerie pour quelques petits pains et arpentons ensuite l'avenida Héroes à la recherche d'un expresso.

DSCN7748Nous finissons par trouver un café avec la clim à fond. J'ai chopé une petite bronchite dans un bus climatisé et l'ai visiblement refilée à Ghislaine. Nous évitons donc si possible les courants d'air mais il y a des priorités. Nous grignotons nos petits pains à la barbe des serveurs.

Nous nous arrêtons un moment sur Internet. Comme je le pensais, ma famille est au quatre cents coups car je n'ai donné aucunes nouvelles depuis mon départ du Guatemala. Pas facile quand on arrive le dimanche et que tout est fermé, et qu'on enchaîne sur deux nuits en camping sans électricité !

Nous visitons ensuite le musée de la culture maya, extrêmement bien fait, présentent les trois étages des croyances religieuses, les racines de la ceiba, l'arbre sacré, avec le monde souterrain des cavernes, des morts et des dieux aux grandes mâchoires, l'étage des hommes et de la vie terrestre avec les cultures, la hiérarchie sociale, les temples avec de belles maquettes de nombreux sites que nous avons visités ou pas, et enfin, l'étage céleste avec le sommet de la ceiba, coiffé d'une sorte d'oiseau, le calendrier maya, l'écriture, la façon de compter, autant de choses qui nous passionnent, au point que Ghislaine décide de faire une pause et d'y retourner un peu plus tard.

DSCN7746Nous nous arrêtons pour déjeuner dans un resto de poissons et fruits de mer très typique que Ghislaine avait repéré la veille mais qui nous avait fermé sous le nez. Nous partageons un plat de crevettes et un plat de poisson, excellents. De nouveau, nous partons en chasse pour un expresso et atterrissons de guère lasse à l'Holliday Inn où le prix est bien tassé mais l'expresso pas du tout.

Pendant que Ghislaine retourne faire quelques croquis au musée, je retourne sur Internet avancer un peu mon blog qui est complètement à la ramasse. Nous nous retrouvons juste à temps pour le bus de 16h40. La seconde classe Mayab s'arrête à tout bout de champs mais nous ne sommes pas pressées. Nous passons la laguna de Bacalar et papotons tant et si bien que l'on voit à peine les 5 heures de trajets jusqu'à Tulum passer.

Pendant que Ghislaine récupère les bagages, je file sur la route principale à la recherche d'un hôtel. Je remonte toute la ville mais les hôtels du guide sont tous complets. Sur le chemin du retour, j'en déniche un tout près du terminal et qui me fait une réduc de 450 à 350 Pesos la nuit. C'est coquet et il y a une vraie douche chaude !

Nous ressortons acheter quelques petites choses à manger à la boulangerie et testons de nouvelles cervezas oscuras dans un petit bar sympa. La Mexicali ressemble un peu à une bière ambrée et remporte l'unanimité. Nous rentrons nous coucher et je rattrape un peu le retard de mon journal alors que Ghislaine dort déjà.

Publié dans Mexique

Commenter cet article