Nouvelle recrue

Publié le par LAO.Nord

DSCN6481

Antigua, lundi 7 décembre,

Levée 6h45. Mariela tarde à sortir du lit et je lui pique sa place à la douche. Je me rends ensuite au centre, où Corinne me présente Oliver, en charge de l'équipe des travailleurs sociaux. Il ne s'occupe guère de moi. Corinne me demande si je peux donner un coup de main pour signer des cartes de voeux remerciant les donateurs. J'imite la signature de Patrick Atkinson, le fondateur de Nuestros Ahijados.

Je retourne ensuite dans le petit local des social workers qui m'expliquent qu'ils vont faire de la peinture aujourd'hui et non se rendre dans les villages pour visiter les familles. Ils me réquisitionnent et me voilà avec un pinceau dans les mains à repeindre les murs de l'école.

DSCN6477Au bout de deux heures, contrariée de n'avoir ni visité les familles, ni été à Casa Jackson, j'abandonne le navire et me rends sur Internet, où j'ai la chance d'être interceptée par Flo, Xav et Sacha. C'est l'heure du dîner du petit loup et je profite pleinement de l'instant.

Je rentre déjeuner. Dolores a préparé des légumes bouillis qui ont un goût incomparable à ceux que nous trouvons chez nous. Carottes, courgettes sont savoureuse. Je goûte au huisquil, sorte de pomme de terre blanche.

DSCN6478Je décide de passer l'après-midi à Casa Jackson, pour me remettre de mes déboires de la matinée et sentir que ma journée n'a pas été totalement perdue. A Nuestros Ahijados, il y a beaucoup de volontaires, limite trop ! Du coup, je fais un peu de ménage, balaye les chambres, fais la lessive, range le linge, fais la vaisselle. Je mets de la musique d'ambiance, contente de trouver Led Zepplin. Pas forcément ce qu'il y a de mieux pour les enfants, mais pas trop fort, ça devrait passer...

Ma journée finie, je rentre dîner, puis m'autorise une petite bière au Café Kafka. Je rencontre Leanne, une canadienne, et son mari, turc. Elle fait une thèse sur la perception du temps et lui, sur le café biologique au Guatemala. Tous deux sont charmants et nous passons une excellente soirée. Leanne est intéressée par le volontariat à Casa Jackson et je lui donne rendez-vous mercredi matin, à 7h45, Plaza San Sebastian, pour l'y emmener

Nous discutons encore un moment avec un gringo, qui est guide et nous raconte, avec humour, comment il s'est trompé de chemin, la veille, en emmenant un groupe au Volcan Pacaya. Il me déconseille donc de partir avec son agence si je ne veux pas avoir de déboires. Il nous raconte encore qu'une quarantaine de touristes se sont fait ligoter lors de l'ascension du Volcan Acatenango, pour se faire dépouiller. Je resterais bien plus longtemps à bavarder mais il est déjà 22h30 et il y a école demain.

Publié dans Guatemala

Commenter cet article