On a réussi à passer une journée entière sur la plage, méconnaissables !

Publié le par LAO.Nord

DSCN8605

Tulum, vendredi 29 janvier,

Levées 8h45. Le vent est toujours présent. Nous prenons notre petit déjeuner en face de l'hôtel. Musique à fond dès le matin. Excellente confiture que j'identifie comme papaye-ananas, toasts, beurre, café et orange pressée. Nous allons direct à la plage et nous installons sur les transats.

Je protège mon nez avec un indice 30. La chaleur nous invite à aller nous baigner. Le vent soulève les vagues et l'écume recouvre le vert émeraude de l'eau. On y rentre toujours avec autant de facilité mais restons prudemment près du bord.

Vers 12h30, nous prenons un taxi pour le village. On achète les billets ADO pour l'aéroport dimanche. Nous nous arrêtons dans un cybercafé mais Skype refuse de se connecter. Nous passons chez le fruitier pour deux pamplemousses et une banane. Dan se renseigne sur la façon de cuisiner le nopal, ce cactus dont on pèle les épines et que l'on peut cuisiner avec tomates et oignons a la poëlle.

DSCN8604Nous passons ensuite à la boulangerie où je repique au carrot cake tandis que Dan se laisse tenter par une sorte de beignet saupoudré de sucre. Deuxième café Internet. Nous appelons Flo et Xav qui sont en pleine tambouille pour le dîner.

Nous rentrons à Punta Piedra, replage, rebaignade, rebronzette avant que le soleil ne se cache côté ouest. Nous allons faire une marche sur les plages voisines, nous perdant dans les allées sablonneuses entre les bungalows voisins.

Nous rentrons par la route puis échangeons nos affaires. Je laisse à Dan mes notices et CD d'appareil photo, ma ceinture, mon jean et quelques papiers. Elle m'a apporté échantillons de crèmes shampooings, petits savons, des rechanges de T-shirts, pantalons, sous-vêtements.

Nous partons ensuite dîner et faisons une infidélité au Zama, nous arrêtant au passage au Luna Maya. Le cadre est idyllique avec la pleine lune sur les palmiers, une jolie petite crique, un bar bien décoré, un mirador. Nous prenons mojitos et caipirinha en apero puis dînons à la musique d'une guitare sèche.

Le repas est succulent. Lentilles aux câpres et aux olives pour Dan. Spaghettis au fruits de mer et tomates fraîiches pour moi. Nous partageons une crêpe aux pommes flambée et caramélisée absolument exquise. Vin rouge chilien pour Dan, vin blanc chilien pour moi. Les deux sont très fins.

Nous ressortons enchantées de notre soirée et réservons une table pour la soirée Flamenco du lendemain. Nous rentrons admirer la pleine lune sur notre petite plage avant d'aller nous coucher.

Publié dans Mexique

Commenter cet article

dan 07/02/2010 18:09


Il était temps que je découvre le mojito ! je recommencerai !
J'ai aussi pris goût à la corona avec sa tranche de citron vert !
Quant à la plage Elé et moi ne sommes pas accrocs mais nous avons bien apprécié de nous baigner dans l'eau à température idéale pour frileuses... nettement plus chaude qu'à Biarritz !