Seconde classe

Publié le par LAO.Nord

DSCN7812

Isla Mujeres, Valladolid, lundi 18 janvier,

Levées 6h30. Nous nous préparons puis partons prendre le petit dej au bistrot français. Pas si Français que ça, mais bonnes portions de pancakes et de yaourt, avec fruits frais et granola. Nous nous baladons ensuite au bord de la Mer des Caraïbes, admirant les oiseaux volant au-dessus de nos têtes.

Nous changeons de côté et allons nous tremper les pieds dans la baie, beaucoup plus calme, face à Cancun et Puerto Juarez. Nous remontons jusqu'à la Playa del Norte, idyllique, malgré les grands hôtels et condominiums qui la bordent. Nous nous posons quelques instants sur des balançoires pour profiter de la transparence de l'eau et de la blancheur du sable.

DSCN7811Nous retournons vers le centre du village, retirer nos sacs de l'hôtel, et nous arrêtons pour déjeuner chez Velasquez, au bord de la plage donnant sur l'embarcadère. Nous commandons du poisson et  du guacamole. Ultra-copieux. Nous commençons à avoir bien chaud sous la tente qui nous abrite.

Nous retournons à l'embarcadère. Un bateau est sur le point de partir. Nous nous précipitons et réalisons, trop tard, que nous avons pris la navette locale, et non l'hydroglisseur. Nous sommes enfermées à l'intérieur, pas possible de voyager sur le toit. Nous pouvons tout de même voir à travers les vitres sales la couleur quasi-surnaturelle de l'eau.

DSCN7815Nous reprenons le collectivo pour Cancun. Un bus de première classe vient de partir. Nous hésitons entre attendre une heure et demie à Cancun avant le suivant ou prendre celui de seconde classe qui met plus de temps mais part dans 10 minutes. Nous optons pour le second. Nous réalisons alors qu'il prend la route nationale et non l'autoroute, et que nous allons arriver vers 18 heures, soit trois heures et demies de trajet.

Je somnole un peu. Nous regardons le paysage défiler. Beaux arbres tropicaux, petites cahutes au toit de palmes. Les passagers montent et descendent dans les faubourgs des villes et les petits villages qui bordent la route. La pluie se met à tomber. Nous passons Chemax, un petit village avec une très belle église de style colonial. Il ne nous reste plus qu'une demi-heure jusqu'à Valladolid.

DSCN7822Le bus nous dépose à deux quadras du Zocalo. nous marchons jusqu'à notre petit hôtel et sommes tout de suite séduites par cette petite ville léchée, bien plus plaisante que les villes de la côte. Notre hôtel a tout à fait le style d'un parador, les finitions en moins, le tout pour la modique somme de 448 Pesos. Piscine, patio intérieur, lits en fer forgé. Nous sommes ravies de notre trouvaille.

Nous descendons dîner dans un charmant resto, au coin du Zocalo, Las Campanas. Brochettes pour Dan, fajitas pour moi. Cuisine très raffinée, accompagnée d'un joueur de guitare classique à qui nous laissons une petite pièce pour le remercier de sa prestation. Nous rentrons de bonne heure nous coucher.

Publié dans Mexique

Commenter cet article