Soleil sur la colonne vertébrale du dragon

Publié le par LAO.Nord

DSCN0814

Tian Tou, Qiang Bei, Da Zhai, Longsheng, jeudi 18 mars,

 

Le soleil a beau se lever directement en face de ma fenêtre, je reste au lit jusqu'à près de 10 heures. J'ouvre les fenêtres en grand pour respirer l'air pur des montagnes et admirer la vallée sous un soleil radieux. Je me débats ensuite avec la douche pour ne pas m'ébouillanter car il n'y a pas moyen de régler la température... Il reste du savon et surtout de l'eau quand je me rhabille, pas emporté ma serviette ! C'est vivifiant. Je me fais servir un petit déjeuner à base de porridge, ie riz baignant dans sont eau chaude, et café.

Je prends le chemin du point de vue "Haute échelle vers le ciel", passant au travers des vieilles maisons du village de Tian Tou. Le paysage est grandiose, surtout maintenant qu'il rayonne sous un grand ciel bleu. Journée d'exception dont je compte bien profiter. Je reprends le chemin du point de vue "Musique du Paradis", encore plus charmant sous ce soleil, et essaye de me diriger vers le village de Qiang Bei et le point de vue "Sommet du bouddha doré". Une femme, dans une jolie maisonnette, au jardin rempli d'arbres fleuris, me met sur le chemin.

DSCN0812Je prends des lignes de niveaux, au milieu des rizières et des forêts de bambou, et admire la vue depuis l'autre flanc de la vallée. Je croise quelques paysans, travaillant leur champs à la pioche ou coupant des herbes sur le bord du chemin. Je m'égare et me retrouve à cheminer en équilibre sur le petit muret de terre entre deux rizières en étages. Un villageois m'attends au croisement et m'indique le sentier à prendre. Je m'égare encore, mais toujours dans un paysage magique, un vrai plaisir de se perdre par ici.

Après moult détours, et près de 3 heures de marche, j'arrive enfin au village de Qiang Bei, l'estomac dans les talons. Il est 14 heures... Je demande le couvert à la première maison venue. Une femme arrête sa couture et déniche un menu Chinois-Anglais. Je choisis du riz aux oeufs et elle me force la main pour une assiette de légumes verts locaux. C'est délicieux mais je n'arrive pas à avaler la moitié des plats. Je fais provision d'eau, puis repars pour le point du vue tant attendu.

DSCN0894Une belle grimpette en pleine chaleur. Je suis accueillie par un couple de Chinois de Schenzhen. Le paysage n'est pas tellement plus beau qu'ailleurs, mais le chemin pour y parvenir valait mille fois l'effort et les détours. Nous redescendons ensemble au village de Da Zhai, où nous retrouvons les touristes. Le couple s'arrête pour acheter une bouteille d'alcool de pomme de terre. J'en profite pour demander une autre bouteille d'eau pour la route mais n'ai pas de monnaie. Le couple paye les 2 Yuans pour moi ! La jeune femme demande ensuite le prix et l'horaire du bus pour Longsheng à ma place et me traduit.

 

Sur le chemin du retour, un passager allume tranquillement une cigarette, et personne ne dit rien. Les Chinois fument comme des pompiers, un peu partout, dans les restos, les cybercafés, les bus, et crachent partout aussi, en se raclant la gorge avec élégance, toujours à deux doigts de vous balancer un mollard dessus. Bref, j'ouvre grand la fenêtre malgré la temperature qui fraîchit.

 

DSCN0921De retour à Longsheng, je retrouve mon hôtel, mon sac et surtout une bonne douche. Après 2 jours de randonnée et 48 heures dans les mêmes vêtements, j'apprécie particulièrement ce décrassage de pieds en cap. Je retourne ensuite dans mon cyber, réussissant même à mettre à jour le Google Map.

Je teste un petit boui-boui où il y a encore du monde. La femme me demande de pointer ce que je veux. Je lui indique les nouilles. Elle prépare la soupe sous mes yeux. Je vais pour prendre le plat mais c'était en fait celui d'un autre client qui me laisse la priorité, comprenant ma confusion. Il a demandé du foie dans sa soupe et il y a des os a moelle, ou un truc du genre, qui flottent, beurk, heureusement il y a aussi des tomates, du poulet et des petits oignons...

 

Je passe acheter des bananes et du pain pour le petit déjeuner de demain matin et craque pour une part de gâteau qui fera mon dessert après ce dîner un peu léger. Je rentre lire un peu mon bouquin qui touche bientôt à sa fin. Pas encore repéré de book exchange en Chine...

Publié dans Chine

Commenter cet article