La campagne au coeur de la ville

Publié le par LAO.Nord

DSCN2586

Arequipa, dimanche 30 août,

Réveillée à l'aube par Ouanès qui arrive avec 24h de retard. Contente de savoir qu'il est bien rentré. Le trek était juste plus long que prévu et il a du passer une nuit dans un village. Nous nous rendormons jusque vers neuf heures et demies. Nous décidons de retourner prendre un petit dej à Casa Verde. Le gaz n'a pas encore été livré et Ouanès doit attendre pour son omelette. Pour s'excuser et le faire patienter, on lui apporte des gaufres au chocolat.

Nous partons à la découverte du quartier de Yanahuara, de l'autre coté de la rivière. Très belle église, place avec des palmiers, mirador sur la chaîne des volcans, et fête du fromage. Nous continuons au hasard des rues. Agréable quartier résidentiel sur les hauteurs de la ville. Nous poursuivons notre chemin, toujours plus près des volcans, et arrivons sur un chemin de terre bordé de champs, au milieu de la ville. Vaches, moutons, champs de choux et de salades. Vue sur les montagnes enneigées au loin.

DSCN2574Nous retrouvons la route non loin de l'endroit où j'étais la veille. Nous sommes dans le quartier de Cayma appelé La Tomilla. Nous nous arrêtons dans une épicerie où Ouanès, assoiffé, essaye une nouvelle bière locale très fruitée. Je me contente d'une eau minérale. Nous poussons jusqu'au marché mais je préfère déjeuner dans un petit boui-boui à coté. Soupe et churrasco, viande de boeuf grillée. Ouanès, devenu végétarien, préfère aller se chercher un sandwich au marché. Il goûte également un gâteau de mais qu'il me recommande vivement. Poussée par la curiosité, j'en prends une part, délicieux. Nous nous arrêtons prendre une orange pressée sur un stand ambulant.

Puis nous prenons un carro pour le centre. Nous redescendons quelque quadras pour en attraper un autre qui nous emmène au quartier Tingo, lieu de promenade dominicale. Petit lac avec un petit pont, barques, mini-fête foraine, manèges, stands de tir. Les enfants s'en donnent à coeur joie et essayent d'attraper de petits poissons dans le lac. Ouanès essaye un chicha de mais morada, un mais violacé que nous avons pu observer au marché.

DSCN2601Nous regagnons le centre et la Plaza de Armas pour monter prendre un verre sur une terrasse d'où l'on a une vue sur toute la ville, les clochers et les volcans. Nous discutons autour d'une bière brune locale pour Ouanès et d'un milkshake au chocolat pour moi, en attendant le coucher du soleil. Je retourne faire une séance de rattrapage Internet tandis que Ouanès part au terminal de bus réserver son billet pour Lima.

Nous nous retrouvons pour dîner et faisons une expédition infructueuse dans le quartier de Yanahuara réputé pour ses restos. C'est dimanche soir et tout est fermé. Retour au centre. Nous choisissons un restaurant de spécialités locales et je m'aventure à prendre un plat à base de cuy, le cochon d'Inde. Très difficile à décortiquer, encore pire que le lapin. Beaucoup de gras et de petits os. Une chair pas mauvaise mais franchement rien d'exceptionnel. Nous testons un vin péruvien pas mauvais du tout pour notre dernière soirée. Le resto ferme à 22h30 et nous met dehors, nous offrant un bouchon pour finir notre bouteille. Nous montons sur la terrasse de l'hôtel pour un dernier verre avant de nous coucher. Minuit, une perf !

Publié dans Pérou

Commenter cet article