4 out, 2 in

Publié le par LAO.Nord

 

DSCN6869

Antigua, samedi 12 décembre,

 

Il est presque 8 heures quand j'ouvre l'oeil. J'ai fait le tour du cadran. Je chope un tuk-tuk pour compenser mon retard. Janet est déjà là. 4 enfants ont disparu. María de Jesús, José Manuel, Rosa Amelia et Ileana on repris assez de forces pour gagner un orphelinat. Brandon, 6 mois, une sonde dans le nez et Erika, 1 an et demi, en quarantaine car elle a une maladie de peau, sont arrivés.

 

DSCN6875Je donne leur bain à Lisa et José Eduardo, ayant du mal à rincer tout le shampooing. J'emmène ensuite Lisa au deuxième étage. Je la repose ensuite dans une petite chaise pour l'entraîner à marcher un peu. J'entends Erika pleurer et essaye de la calmer mais elle refuse de jouer ou de venir dans les bras. Il faut porter des gants pour la toucher. Je lui donne son lait, assise dans son lit. Je prends ensuite Brandon, qui, lui aussi, a du mal à s'adapter à sa nouvelle maison. Il est très curieux et content d'être dans les bras. Mais il est déjà l'heure de rentrer.

 

Je déjeune rapidement, puis mets de la crème solaire pour apaiser la démangeaison des piqûres de moustiques. Ces derniers m'ont littéraleement bouffée de partout à Monterrico. Un vrai carnage. Je repars à Nuestros Ahijados où je retrouve Stacey avec qui nous marchons jusqu'à Casa Jackson. Esther est déjà là.

 

DSCN6879Je donne à manger à Esvin, puis le change intégralement. Je décide de l'emmener au deuxième étage pour une fois. Presque tous les enfants sont là. Il est ravi. Il fait des petits bruits avec sa bouche, ce qui est très bon signe, et tape des mains. Nous nous retrouvons seules avec Esther et tous les enfants. Daphne se cogne la tête par terre en descendant en piqué du matelas. Jessica s'enfuit sur la terrasse traînant sur sa couche. Je donne à nouveau son lait à Esvin puis nous redescendons les enfants un à un. Je prends un peu Brandon puis nous rentrons au centre.

 

Je passe en quête de mes chaussettes mais ils ont visiblement oublié de les chercher. Je passe une petite heure sur le Net puis rentre dîner. Je retourne au centre pour mettre à jour mon blog puis m'arrête au Café Kafka pour un jus de banane, mettant à jour mon journal.

Publié dans Guatemala

Commenter cet article