Le sentier des 28 tournants

Publié le par LAO.Nord

DSCN8730

Lijiang, Qiao Tou, Ya Cha, dimanche 4 avril,

 

7 heures, le réveil sonne. Je saute du lit et fonce a la douche oubliant au passage ma serviette dans la chambre, ce qui me vaut de me rhabiller encore toute mouillée. Ce n'est pas comme s'il faisait une chaleur torride a Lijiang. Les petits matins au contraire sont plutôt frisquets... Je demande a prendre le petit déjeuner a l'auberge. Ils servent une magnifique salade de fruits au yaourt et céréales avec un expresso auxquels je rajoute deux toasts en prévision du trek. Si j'avais su, j'aurai pris mon petit dej ici tous les matins !

 

Je noue la conversation avec Christian et Joseph, deux Allemands de Baviere qui sont arrives la veille au soir, et ont eu aussi bien galère pour trouver une auberge. Ils partent eux aussi par le mini-van aux gorges du saut du tigre et je suis toute contente de ne pas être toute seule pour faire la rando. A 8h30, le mini-van passe nous prendre. Il y a aussi un couple d'Americains d'Alaska qui vivent six mois de l'année a Guilin ou ils donnent des cours d'Anglais.

 

DSCN8734On nous emmène dans une sorte de terrain vague où l'on paye le chauffeur et change de minibus. La route est une vraie merveille. D'abord dans la plaine, nous passons de ravissantes petites maisons entièrement peinte en blanc avec les habituels toits de tuile, des pommiers ou autres arbres fruitiers entièrement en fleurs de couleurs blanches et roses. Puis, nous nous élevons de plus en plus dans les montagnes jusqu'à atteindre le village de Qiao Tou au bord du Yang Ze qui n'est guère qu'une jolie rivière de montagne à ce stade.

 

Le chauffeur nous laisse en face de Jane's Guesthouse ou je laisse mon gros sac en consigne et prends des photos du plan et de l'itinéraire de la randonnée. Je retrouve Joseph et Christian qui m'attendent a l'entrée. Nous voila partis, sur la route d'abord, puis nous prenons un petit sentier qui s'élève jusqu'à un petit hameau. De la nous découvrons l'énorme chaîne de montagnes enneigées du dragon de jade, vue depuis l'autre cote. Au fond de la vallée, le Yang Ze va nous accompagner tout le long du chemin. Il est entoure de rizières en étages de part et d'autre.

 

DSCN8737Le temps est couvert et nous prenons quelques petites averses pas bien méchantes. La chaîne de montagne a la roche noire saupoudrée de neige blanche sur les sommets se couvre et se découvre, laissant apercevoir ses dents et aiguilles par intermittence, ce qui est d'autant plus impressionnant.

 

Au petit village de Nuoyu, plutôt que de nous arrêter à Naxi's Guesthouse qui est sur le chemin, nous faisons un crochet jusqu'à Yu Le qui ne nous attendait visiblement pas. Ils n'ont que du riz frit aux oeufs et un peu de thé à nous proposer. Une fois restaures, nous attaquons les 28 tournants qui ont donne leur nom au sentier. L'altitude se fait sentir et un petit embouteillage humain se forme, personne ne doublant personne, car tout le monde peine dans la montée.

 

DSCN8767Nous croisons a plusieurs reprises un couple de Toulousains d'un certain age que nous dépassons dans la montée mais qui nous rattrape allègrement chaque fois que nous faisons une pause photo, eau ou autre. Lui est un ancien guide de montagne a la retraite, très vieille France. C'est lui qui porte le sac et il me demande pourquoi je n'ai pas refile le mien a mes compagnons de route. Autre temps, autres moeurs.

 

Je croise leur guide, Ariane, une Française d'Avignon, qui vit dans la région depuis dix ans et parle couramment Chinois. Nous atteignons le point le plus haut du parcours alors que le temps devient de plus en plus menaçant. Le chemin redescend à travers la foret. Je discute avec une Israélienne déjà croisée a l'auberge de jeunesse de Kunming. Nous mitraillons le paysage spectaculaire et nous retrouvons seuls tout le reste du trajet. La pluie a commence a tomber et on enfile les capes de pluie. C'est la première fois que j'utilise la mienne en neuf mois !

 

DSCN8806Nous arrivons vers 17 heures, après 5 heures de marche, essentiellement en montée, a Tea Horse Guesthouse dans le village de Ya Cha. Je continuerai bien jusqu'au prochain village ou se trouve Halfway Guesthouse qui m'a été recommandée, mais les garçons préfèrent en rester la vu le temps. Je discute un peu autour d'une biere avec Ariane et le couple de Français. Nous dînons ensuite a l'extérieur ou la température a bien fraichi et l'humidité rapplique. Nous commandons le poulet aux cacahuètes, qui à défaut de cacahuète, est plein de gingembre, erreur de traduction sur le menu ?

 

Nous allons nous coucher de bonne heure pour être en forme pour le lendemain. Nous enfilons toutes nos épaisseurs et je me glisse dans mon sac à viande en soie qui permet de garder encore plus de chaleur. Nous sommes réveillés à plusieurs reprises dans la nuit par les chiens de garde qui aboient juste sous notre fenêtre. J'enlève toutes mes polaires, top efficace le sac à viande en soie.

Publié dans Chine

Commenter cet article