Te-qui-la

Publié le par LAO.Nord

DSCN6121

Antigua, jeudi 26 novembre,

Levée 7 heures. Corn flakes, banane, lait. Je goûte au pan dulce. Je passe chercher mes affaires à la laverie qui me fait crédit de 15 Quetzales car ils n'ont pas la monnaie sur 20. Je retourne déposer mon linge à la maison où toute la famille est en plein nettoyage. Je ressors et me pose dans un café Internet non loin de la Plaza San Sebastian. J'y passe toute la matinée à légender les photos. Un nouveau CD est arrivé. Je retrouve avec plaisir les photos des enfants de Casa Verde.

Je rentre à la maison pour 12h30. Dolores nous a préparé du porc avec une sauce piquante à la tomate et aux oignons et une salade de radis émincés. A 13h20, je décolle pour Nuestros Ahijados. De nouveaux volontaires sont arrivés, une Californienne, une Suissesse, une Ecossaise et toujours le jeune Miguel qui va rester jusqu'à la fin du mois. Quand nous arrivons, il n'y a plus de masques. Ils ne sont pas encore secs. Nous discutons avec Vera, la coordinatrice des volontaires en attendant.

DSCN6122Je commence par plier le linge avec Miguel. Je m'occupe un moment d'Alex. Une jeune femme arrive. C'est sa maman. Je lui laisse la place. Elle vient un jour sur deux, en alternance avec son mari. Ils n'ont que 19 ans mais s'occupent bien de leur bébé et aident beaucoup dans la maison.

Je donne à manger à José, un adorable petit bout de chou de 6 mois. Je sors ensuite Jessica de sont lit car elle veut aller se promener dans son fauteuil roulant. Nous jouons un moment au ballon. Je m'occupe ensuite de Camilla, une toute petite poupée tout sourire.

Je reste ensuite avec José, un bébé chevelu, une vraie coupe de punk. Il agite ses jambes mais ne sait pas encore s'asseoir. Arrive son repas. Nous commençons par la compote qu'il s'empresse d'étaler dans se cheveux. Je lui donne ensuite son lait en faisant plusieurs pauses car il toussote un peu.

DSCN6125Esvin fait un crise d'épilepsie. Une jeune femme lui tient une serviette dans la bouche pour ne pas qu'il s'étouffe avec sa langue. Quand ça s'arrête, il est épuisé et une jeune femme le transporte de sa poussette à son lit pour qu'il se repose.

Un infirmier vient prendre la température de tous les enfants. Vera vient m'avertir qu'il est l'heure de rentrer. Je discute avec un couple de Danois qui vient d'arriver et vont rester jusqu'à Noël. Justin, l'Australien va peut-être prolonger jusqu'à samedi, difficile de s'arracher à Casa Jackson.

Je retrouve la famille. Caroline et Chad sont allés au marché pour préparer un dîner français demain soir. Ils ont emmené Melanie qui les a guidés dans le dédale des stands et lui ont offert un gâteau au chocolat en récompense. Nous passons à table. Tamales, purée de frijoles, tacos.

DSCN6128Après dîner, nous allons au pub irlandais où a lieu une soirée PACA. La Paca est le marché aux vêtements d'occasion d'Antigua. Une pile de vêtements fleuris des années 70 est entassée à l'entrée du bar. Un shot est offert à toute personne vêtue avec style. Caroline a hérité d'une veste satinée rouge vif à grosses fleurs. Chad revêt un blouson hawaïen bleu turquoise. J'enfile une blouse avec des petits nounours. La foule est bariolée.

A deux reprises dans la soirée, chaque fois que la chanson "Tequila" est jouée, une fille en robe à fleur coiffée avec des couettes défile sur le bar et verse de la tequila aux personnes qui s'approchent du bar. Nous passons une soirée animée.

Publié dans Guatemala

Commenter cet article